L’Inde est un aimant, fort, palpitant, bruyant, troublant. Lors de mon premier et fascinant voyage en 2007, je pensais ne pas y retourner, mais l’attrait était trop puissant. Tout est plus fort dans ce pays-continent, la vie, le bruit, les odeurs, la religion, le rythme, l’intensité des gens, leur regard, et bien sûr la mort. Voyager à travers l’Inde est avant tout un voyage à travers le Temps que peu de lieux nous permettent à l’heure mondialisée et synchronisée. Ce travail est une errance entre Calcutta et Varanasi, en passant par Jaipur, Jodhpur et Jaisalmer.

Je ne dévoile ici qu’une partie de mes photographies, le Web n’est qu’une amorce, il me semble primordial de rester ouvert à l’Autre, à la rencontre et présenter un travail plus complet lors d’une exposition.