Les Landes….c'est en premier lieu des souvenirs de grandes vacances, de chaleur, soleil, des vagues solides et puissantes comme les hommes du sud ouest..Survient une envie de découvrir la face cachée, voir ces plages, ces forêts, ces terres, sans touristes, dépeuplées. Probablement une intention de photographier le désert, le vide….et puis l'on découvre que les rôles sont inversés, l'été, la plage, le surf c'est le Off, le calme, la chasse, le bois, l'agriculture c'est le In. Pendant 8 mois de l'année la mer est tout simplement oubliée, elle est là, mais personne n'ose y penser, on ne vit que pour, et par la terre et le bois, alors j'erre entre La Teste-de-Buch et Anglet, en passant par Contis, Mimizan, Lit-et-Mix, Biscarosse, Le Pilat, en me laissant envahir par les couleurs de l'hiver landais, le jaune-orangé, le vert, le brun et ce ciel si grand qu'il faut….